Catégories
Uncategorized

Féminicides à Hochwald

Berne, 12. julliet

Le patriarcat tue à nouveau. Le 9 juillet, une femme de 86 ans a été assassinée à son domicile de Hochwald SO, vraisemblablement par son mari. C’est déjà le neuvième féminicide de l’année. Nous sommes en pensées avec les proches et leur souhaitons beaucoup de courage !
Une fois de plus, l’assassinat d’une femme ne reçoit aucune attention publique, si ce n’est une petite note sans information dans un journal bon marché. Cette absence de mention de la violence patriarcale  contre les femmes, les personnes trans et non binaires fait partie de cette violence systématique. Veillons à ce que la violence sexiste soit nommée, à ce qu’elle soit rendue visible afin que nous puissions la combattre. Ni la police, ni le ministère public, ni les tribunaux ne nous aident à le faire – ils font partie de la violence patriarcale, répressive et raciste qui touche les femmes, les personnes trans et non binaires. Nous ne pouvons lutter pour une vie meilleure et sans domination qu’en nous organisant de manière autodéterminée et en créant des structures et des relations solidaires. 
A notre sœur de Hochwald, à Eli, à Ladina et toutexs les autres soeurs et adelphes tuéexs par le patriarcat : nous ne vous oublions pas sur ce chemin vers un monde meilleur. Nous continuons à porter vos histoires dans nos cœurs et nos luttes.