Catégories
Uncategorized

Justice pour Eli, justice pour touteXs

Berne, 7 juin 2021

Pour une vraie stratégie de lutte contre les féminicides

Depuis le début de l’année en Suisse, la violence machiste a tué au moins 13 femmes. 13 féminicides documentés parmi d’autres qui ont peut-être étés classés dans les faits divers. Pour ces femmes et pour toutes les survivantes, nous exigeons que justice soit faite. Le scandale des féminicides et des situations de violence machistes qui les précèdent doivent être enfin prises au sérieux par les différentes autorités de ce pays.

Evangelista Manon Moreno (Eli) a été assassinée par son compagnon, un policier le 19 mars 2020 à Bussigny. Ce ne fut pas un drame conjugal, mais un assassinat rendu possible par une société machiste et raciste. Nous voulons que justice lui soit rendue, que l’Etat assume sa responsabilité dans ce meurtre, qu’il adopte les mesures nécessaires à tous les niveaux de la société pour que la violence machiste soit combattue partout.

Aujourd’hui nous étions sur la place fédérale car le parlement doit se prononcer sur une proposition de Tamara Funiciello. Elle demande que les féminicides soient recensés afin de pouvoir prendre des mesures légales. Les meurtres passionnels n’existent pas, on ne tue pas par amour! Si l’Etat ne nous protège pas, nous devons nous défendre nous-mêmes et nous le ferons.